Home / Articoli nella newsletter / Les trains? Dignes d’un musée!

Les trains? Dignes d’un musée!

treni_marzo2019

Des reconstitutions historiques d’anciens convois aux collections de logos qui caractérisent les transports publics, en passant par les locomotives d’époque encore utilisées pour des événements ludiques. Voyage (dans tous les sens du terme) dans quelques-uns des splendides musées ferroviaires italiens, souvent méconnus

C’est à Naples, entre Portici et San Giorgio a Cremano, que se trouve le Musée National ferroviaire de Pietrarsa, juste à côté de la gare du même nom. Dans ses hangars on trouve toute l’histoire ferroviaire de la Péninsule, car c’est là que sont apparus les premiers trains italiens. La première voie ferrée italienne fut inaugurée le 3 octobre 1839 dans le Royaume des Deux Siciles. Sur 7,411 km de long, elle reliait Naples à Portici. On peut y voir des locomotives à vapeur, des locomotives électriques triphasées, des locomotives à courant continu, des diesels, des autorails et des voitures voyageurs. Il y a bien sûr la reconstitution historique du premier convoi Naples-Portici, le Train Royal et une partie du Train Présidentiel.

www.museodipietrarsa.it

 A Rome, près de la gare Ostiense, se trouve le tout récent Parc Musée ferroviaire Rome Porte Saint Paul, un jardin magique au cœur de la capitale. Au milieu des palmiers et d’autres plantes méditerranéennes, on peut admirer une exposition permanente de locomotives et de trams historiques restaurés et sauvés de l’oubli et de la détérioration due au temps qui passe. Un témoignage concret, avec leurs logos, des différentes entreprises de transport public qui se sont succédées au fil des ans ; un regard sur le siècle dernier et les déplacements des citadins, mais aussi ceux qui amenaient à la mer, aux Castelli romani, à Fiuggi et à Viterbe. Ne ratez pas l’occasion de le visiter, l’entrée est libre.

www.atac.roma.it

 Proches de Cagliari on trouve carrément deux musées, mais de petites dimensions. Le Musée des Chemins de fer de Sardaigne, à proximité de la gare de Monserrato, montre l’épopée de la construction des voies ferrées de l’île et expose des locomotives à vapeur et d’anciens wagons. Le Musée Ferroviaire Sarde en revanche, à l’initiative de Francesco Cossiga, est proche de la gare de Cagliari. Il témoigne de l’archéologie industrielle et de l’histoire locale, des Chemins de fer royaux sardes à nos jours.

https://www.sardegnavapore.it/

 Au Piémont, à Savigliano, province de Coni, se trouve le Musée Ferroviaire Piémontais : dans un décor grandiose, des locomotives et des voitures d’époque nous racontent l’histoire de la région italienne qui la première, au XIXe siècle, donna son impulsion au développement du chemin de fer. Contrairement à d’autres musées du même type en Italie, le Musée Ferroviaire Piémontais se veut « vivant », avec une série de locomotives et de voitures encore en état de marche (bien que certaines aient largement plus de cent ans), pour constituer des convois d’époque et témoigner d’une partie importante de l’histoire et de la vie ferroviaire, mais pas seulement, du Piémont.

www.museoferroviariopiemontese.it


About passaparolina

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

È possibile utilizzare questi tag ed attributi XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Scroll To Top