Home / Articoli nella newsletter / Sous les arcades de Bologne

Sous les arcades de Bologne

Le symbole de cette ville d’Émilie pourrait devenir patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous allons vous montrer comment. Avec un peu d’histoire, une bonne littérature pour la jeunesse et même une dispute gastronomique !

bologna

Les arcades accompagnent les pas des  touristes et des habitants sur 42 km à travers la ville, leur procurant tour à tour de l’ombre ou un abri selon les saisons. Elles entourent les lieux symboliques de la vieille ville, des Deux Tours à la piazza Maggiore, et vous mènent jusqu’aux douze portes de l’enceinte. À Bologne les arcades ne sont pas seulement un concept architectural, elles caractérisent l’aspect le plus marquant de la ville. Le lieu de convivialité et de commerce du passé est aujourd’hui le véritable réseau de communication de la ville. Les arcades de Bologne pourraient être inscrites au patrimoine mondial de L’UNESCO. Les étapes de sa candidature, débutée en 2006 avec l’inscription des arcades sur une liste préliminaire, entrent maintenant dans le concret, suivant un parcours qui prévoit prochainement les deux phases finales : d’ici septembre 2019 une équipe technique s’occupera de l’élaboration d’un dossier préliminaire qui sera adressé au MiBAC (Ministère des Biens et des Activités Culturelles). Enfin ce dernier l’enverra au Conseil International des Monuments et des Sites à Paris. La phase d’observation débutera avec la venue à Bologne incognito de commissaires. Le dossier définitif est prévu pour février 2020, et c’est en 2021 que la commission d’évaluation donnera son avis définitif. La singularité des arcades bolonaises a ses racines dans son histoire locale : Bologne en effet est la seule ville au monde à avoir institutionnalisé cette caractéristique dès le Moyen-Âge. De fait le statut communal qui obligeait à prévoir des arcades pour toute nouvelle construction remonte à 1288, et il imposait d’en construire pour celles qui n’en avaient pas encore. Ce statut réglementait  aussi leurs caractéristiques et leurs dimensions : entre 7 et 10 pieds de haut, et suffisamment larges pour permettre à deux hommes à cheval de passer. Les secteurs soumis à l’attention de l’UNESCO sont au nombre de douze. En cas d’avis favorable, le nom de Bologne sera inscrit sur la liste des sites du patrimoine de l’humanité.

di Mariangela Ciavarella

traduzione Elisabeth Méhat

About Stella Emolo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

È possibile utilizzare questi tag ed attributi XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Scroll To Top