Home / Magazine / In primo piano / L’Italie à Nancy comme un Livre sur la Place !

L’Italie à Nancy comme un Livre sur la Place !

libro n

Du vendredi 13 au dimanche 15 septembre, la Place de la Carrière à Nancy accueille plus de 600 auteurs français et étrangers. Parmi tous ces auteurs nous en avons relevé huit qui sont soit italiens soit d’origine italienne. Il est possible de les rencontrer sous le chapiteau du Livre sur la Place.

Luca di Fulvio est né à Rome en 1957. Le soleil des rebelles, présenté dans le numéro de juillet/août 2018 de PassaParola, raconte l’histoire d’un prince héritier et de son ennemi mortel, lui aussi prince. Les prisonniers de la liberté sort le 12 septembre ; c’est l’histoire de deux jeunes italiens et d’une jeune russe qui émigrent en Argentine. Il débattra avec Romain Stocombe le samedi 14 septembre (de 16h à 17h) au Tribunal administratif à propos des Intrigues et grandes fresques historiques.

Fabrizio Dori vit à Milan. Sa BD Le Dieu vagabond raconte l’histoire d’Eustis le satyre, tout en évoquant la vie et l’œuvre de Van Gogh. Après avoir publié Gauguin : l’autre monde, c’est une autre grande figure de la peinture que Fabrizio Dori inclut dans cet album.

Francesco Castelli. Sa dernière BD Green Hell publiée avec Alex Crippa comme scénariste et Alessandro Costa comme coloriste nous plonge dans un monde post-apocalyptique où Judy et Calvin cherchent à survivre.

Serena Giuliano est née à Salerne et vit à Metz. Ella a écrit Ciao Bella, roman publié en français dont elle nous dit que « la lecture pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente ».

Mara Montebrusco-Gaspari dont la famille est originaire des Marches et qui vit au Luxembourg, est l’auteure de Kirch le petit âne et de Les vagues de l’enfer en deux tomes.

Nora Moretti est née à Venise et elle enseigne à Venezia Comix. Elle a publié avec Audrey Alwet qu’elle a rencontré au festival de BD d’Angoulême, les dix BD de la série Princesse Sara.

Gilda Piersanti est née à Tivoli, elle revendique une double appartenance à Rome et à Paris. Elle écrit en français et publie en français et en italien. Son dernier livre Un amour parfait est un thriller psychologique. Elle sera présente le dimanche 15 septembre (de 11h à 12h) au Tribunal administratif pour débattre avec Guillaume Lavenant sur le thème Psychose

Jeff Gelli vient de terminer Les Macaronis 3.  Les Macaronis ont été présentés dans le numéro de février 2018, Les Macaronis 2 sur le site de PassaParola le 16 mai 2019 dans la rubrique In Primo Piano et les Macaronis 3 sont présentés dans le numéro de septembre 2019. Son style est toujours aussi incisif.

Et il ne faudrait pas oublier le samedi 14 septembre au Musée des Beaux-Arts la table ronde consacrée à Leonard de Vinci (de 12H à 13h) ni le spectacle de clôture le dimanche 15 septembre (à 18h) avec Fanny Ardant qui lira « La Passion suspendue » de Marguerite Duras d’après les entretiens de Marguerite Duras avec Leopoldina Pallotta della Torre. Ce dialogue, publié une seule fois en italien a été retrouvé et traduit en français par René de Ceccatty. La mise en scène est de Patrick Clitus. Le spectacle sera repris au Théâtre de l’Œuvre à Paris du 25 septembre au 4 octobre.

L’Italie sera donc bien représentés dans cette édition 2019 du Livre sur la Place.

 Philippe Poivret

About passaparolina

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

È possibile utilizzare questi tag ed attributi XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Scroll To Top